CONSEIL 4 : UN PEU DE GYM

Publié le par Lyne


 




"Métro, boulot, abdos et dodo" : voilà votre nouvelle devise pour vous muscler et brûler les graisses inutiles. Comment s'y prendre ? En s'entraînant à l'endurance, en insistant sur la régularité et la répétition, pour stimuler votre organisme. Autrement dit : mieux vaut faire cinq fois 30 minutes d'efforts modérés dans une semaine, que 3 heures de sport le week-end.

Au début, commencez par faire un peu de marche rapide, du vélo ou de la natation. Puis, un mois après, passez aux exercices de base des salles de gym. Ainsi, pour faire travailler vos abdos, allongez-vous sur le dos et relevez le buste en serrant le ventre. Pensez à croiser les pieds, car dans cette position le dos reste protégé et le travail se fait en toute sécurité.

Autre exercice incontournable : mettez-vous debout, le dos bien droit, les épaules légèrement en arrière et les jambes écartées. Placez un pied en arrière et stabilisez-vous au milieu : le poids du corps repose alors sur les deux jambes. Ensuite, fléchissez les genoux et descendez tout droit.

Enfin, laissez-vous tenter par les haltères. La bonne posture ? Debout, le dos bien droit, le ventre serré, les jambes un peu écartées et fléchies. Pour un travail efficace, contrôlez le mouvement dans le montée et la descente, en contractant le muscle sollicité. Sachez qu'avec les haltères, vous faites travailler à la fois les épaules, les dorsaux, les biceps et les triceps. Pour un vrai corps d'athlète !

ATTENTION TOUTEFOIS A CEUX QUI REPRENNENT UNE ACTIVITE PHYSIQUE, FAITES BIEN ATTENTION A VOTRE POSTURE, SINON C'EST LA BLESSURE MUSCULAIRE, QUI EST EXTREMEMENT DOULOUREUX.

Savez-vous respirez ? oui, bien sûr, me répondrez-vous mais je puis vous croire que savoir bien respirer n'est pas donné à tous, chez moi le fait de ne pas bien respirez m'occasionne des douleurs au niveau des trapèzes. Pour savoir si vous respirez bien, observez un bébé qui dort : son ventre se soulève et se baisse naturellement au rythme des inspirations et expirations. Ce qui n'est pas toujours le cas chez les adultes. En effet, bien souvent, nous ne respirons que par le nez, c'est-à-dire partiellement.

Pour mieux respirer, il suffit donc d'utiliser son ventre. Pour bien comprendre l'intérêt de cette méthode de respiration ventrale, allongez-vous,, détendez-vous et respirez calmement en imitant le bébé. Au bout de 5 minutes, vous êtes à même de comprendre le mouvement naturel du ventre. Vous pouvez vous aider en posant une main sur le thorax et l'autre sur le ventre.

Dans la foulée, renouvelez l'expérience à plusieurs reprises : inspirez, en laissant le ventre se gonfler et sentir que votre diaphragme s'abaisse, et, enfin, expirez, en laissant le ventre redescendre naturellement. L'intérêt de cette respiration ventrale ? Elle permet de débloquer le diaphragme, qui à toujours tendance à se contracter en cas de stress, ce qui donne l'impression d'avoir le ventre noué. Décontraction et détente garanties.

Publié dans SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article